Robot policier : le premier Robocop commence à patrouiller à Dubaï

À Dubaï, les forces de police viennent d’accueillir le tout premier robot humanoïde qui sera déployé dans les centres commerciaux et les parcs d’attraction. Parlant neuf langues, il pourra converser avec les humains, mais dans des domaines plutôt restreints : leur permettre de signaler un délit et… payer leurs contraventions. Ceci n’est là, nous promet-on, que le début d’un projet bien plus ambitieux.

La police de Dubaï (Émirats arabes unis) vient d’accueillir un nouveau membre parmi ses troupes. Il s’agit d’un robot policier humanoïde, le premier du genre à entrer en service actif sur la planète. Ce Robocop, qui mesure 1,70 mètre pour 100 kilogrammes, se déplace sur roues grâce à un système de navigation autonome. Il peut saluer et converser en neuf langues mais aussi détecter les émotions sur les visages et reconnaître des gestes des mains à 1,5 mètre de distance.

Pour créer ce robot, la police de Dubaï a fait appel à la société espagnole Pal Robotics. C’est elle qui est à l’origine du robot humanoïde super-bricoleur Pyrène, codéveloppé avec les roboticiens du LAAS CNRS. La base technologique est donc la même, mais la version Robocop a été adaptée avec des fonctions plus spécifiques. Muni d’une tablette tactile insérée au niveau de son torse, le robot permettra notamment de régler des contraventions, de signaler un délit et d’entrer en contact avec des forces de police en cas de problème. Et comme on pouvait s’en douter, ses yeux-caméras peuvent filmer et transmettre en direct tout ce qu’il se passe.

Dubaï veut un commissariat 100 % Robocop en 2030

Source : le premier Robocop commence à patrouiller à Dubaï

Leave Your Comment